populaire:

L'UE finalise sa liste de paradis fiscaux entre les demandes de plus d'ambition

Les pays de l'Union européenne (UE) finalisent l'élaboration de leur liste noire de paradis fiscaux, qu'ils approuveront au Conseil des affaires économiques et financières mardi Les ONG et les députés européens leur ont demandé plus d'ambition face aux scandales liés à ces territoires opaques.

Bruxelles, le 28 Novembre (EFE) .- Les pays de l'Union européenne (UE) sont en train de finaliser le développement de sa liste noire des paradis fiscaux, qui a approuvé au Conseil des Affaires économiques et financières mardi prochain, alors que les ONG et les députés européens leur demandaient plus d'ambition face aux scandales liés à ces territoires opaques.

La liste des juridictions tierces qui ne coopèrent pas La zone fiscale, comme on l'appelle officiellement, est le premier répertoire de paradis fiscaux commun à l'UE et remplace les listes nationales que certains États avaient, homogénéisant le

Pour faire cette liste, les experts fiscaux des Vingt-huit ont analysé depuis le début de l'année la législation fiscale de 92 juridictions basées sur trois critères.

Elles tiennent compte de leur niveau de transparence, qu'elles garantissent une fiscalité équitable ou, au contraire, facilitent la création de structures opaques, et s'ils mettent en œuvre les normes internationales contre l'érosion de l'assiette fiscale et le transfert des avantages (BEPS).

L'UE a contacté les pays qui ont suscité des doutes, Qu'est-ce qui a amené certains à changer leurs lois pour s'adapter aux normes de l'UE et à la "moitié" d'entre eux de s'engager à le faire en 2018, selon le Commissaire européen aux Affaires Économique, Pierre Moscovici, lors d'une comparution au Parlement européen.

Ces pays seront inclus dans un document qui sera également adopté mardi, bien qu'il ne soit pas clair si ce sera public, et l'exécution des engagements sera réexaminée périodiquement.

Les Vingt-huit étudient l'introduction de sanctions contre les pays figurant sur la liste, telles que les retenues à la source sur les paiements à ces juridictions, la non-déductibilité de la même ou de nouvelles règles sur les revenus des sociétés contrôlées à partir de ces pays, dont la majeure partie pourrait être approuvé mardi.

La publication de cette liste noire met la touche finale à un processus qui a débuté en 2015 et qui a gagné en pertinence dans la chaleur des révélations sur la montée des politiciens et des activités des personnages public dans ces paradis fiscaux, tels que les «Panama papers» ou les «rôles du paradis» plus récents.

La Commission européenne, qui a aidé à la préparation de la liste mais souligne que cela dépend entièrement des États, estime que l'initiative démontre les progrès réalisés par l'UE au cours des deux dernières années en termes de transparence et de bonne gouvernance de nouvelles lois et des enquêtes de son département de la concurrence qui ont puni les mauvaises pratiques des multinationales comme Apple ou Amazon.

Cependant, certaines organisations critiquent Selon un rapport publié aujourd'hui par Oxfam, qui prétend avoir fait l'analyse de 92 pays plus les 28 membres de l'UE selon les critères pour entrer dans la «liste noire», il devrait contenir 35 États, y compris l'UE, le Luxembourg, l'Irlande, Malte et les Pays-Bas.

La Commission a défendu aujourd'hui par l'intermédiaire d'un porte-parole que "tous les membres de l'UE remplissent pleinement les critères" qui sont exigés des tiers et assuré que l'interprétation faite par l'organisation "va beaucoup plus loin Au-delà des normes internationalement reconnues. "

Le groupe des Verts de l'Eurocámara a rejoint la critique et demandé" que l'UE reconnaisse ses propres paradis fiscaux "et, Gibraltar et d'autres territoires britanniques.

"Compte tenu du nombre impressionnant de scandales fiscaux révélés ces dernières années, il est important que l'UE établisse une liste », a déclaré l'eurodéputé espagnol Ernest Urtasun, qui a demandé aux ministres« d'être objectifs sur des considérations politiques ».

commentaires 1

?
Aucun commentaire pour cet article encore!
EUR/USD

EURUSD=X

1.1747 -0,00 -0,24%
USD/CHF

CHF=X

0.9581 -0,00 -0,09%
GBP/USD

GBPUSD=X

1.3067 -0,02 -1,54%
USD/JPY

JPY=X

112.5670 +0,09 +0,08%
USD/CNH

CNH=X

6.8451 +0,01 +0,15%
USD/CAD

CAD=X

1.2912 +0,00 +0,06%
IBEX 35

^IBEX

9590.40 +6,70 +0,07%
IBEX MEDIUM..

INDC.MC

15377.30 -38,40 -0,25%
IBEX SMALL ..

INDS.MC

7490.80 +5,90 +0,08%
IBEX TOP DI..

INDD.MC

3047.90 +1,80 +0,06%
FTSE LATIBE..

INDB.MC

1249.20 +9,20 +0,74%
FTSE LATIBE..

INDL.MC

8444.10 +226,10 +2,75%
Abertis Inf..

ABE.MC

18.36 +0,00 +0,00%
Actividades..

ACS.MC

37.83 +1,03 +2,80%
Acerinox, S..

ACX.MC

12.24 -0,03 -0,24%
AENA, S.A.

AENA.MC

150.45 +4,75 +3,26%
Amadeus IT ..

AMS.MC

78.26 +0,46 +0,59%
Acciona, S...

ANA.MC

75.86 -0,12 -0,16%
Financial S..

XLF

28.74 -0,11 -0,39%
VanEck Vect..

GDX

18.78 -0,15 -0,79%
SPDR S&P 50..

SPY

291.99 -0,22 -0,07%
Vanguard FT..

VWO

41.80 +0,17 +0,41%
Direxion Da..

TZA

8.24 +0,12 +1,48%
Utilities S..

XLU

53.06 +0,22 +0,43%
Les cookies nous permettent d'offrir nos services.
restaurer mot de passe